tai chi


kenji
wu


Qu'est ce que le Style WU ?

A propos du Taï Chi !

Qui sommes nous ?
Les instructeurs

Calendrier des stages

Horaires des cours et lieux.

Galerie photos & Vidéo

Contacts

Liens

 

Quelques informations sur le style Wu du TAI CHI

Le style Wu est aujourd’hui la deuxième forme la plus populaire du Tai Chi dans le monde, après le style Yang. Cette forme date de 1870, lorsque Maître Wu Ch’uan-yu (1834-1902) devint le plus ancien disciple de la famille Yang et fut inviter à devenir instructeur de l’armée de Manchourie. Son fils et son petit fils ont développé leur enseignement et commencèrent à se distinguer clairement de la forme Yang.

Une des particularités significatives du style Wu porte sur le placement continuel du poids du corps à 100% sur une jambe ; « la séparation du yin et du yang ».  La jambe qui supporte 100% du corps est alors la jambe  yang , et cette jambe est « pleine ». Le yin de la jambe qui ne supporte aucun poids, est « vide ».

Qui est Maître MA Chang-xun ?

Maître MA est né en 1933. De santé fragile dès son plus jeune âge, il a eu la chance de rencontrer un médecin qui lui conseilla de pratiquer le TAI CHI, sage conseil qu’il s’empressa de suivre.

Il bénéficia de l’enseignement de nombreux et nobles professeurs, parmi lesquels le Grand Maître LIU Wancang pour le TAI CHI  style WU et Maître BAO Quanfu pour le QI GONG Taoïste et les Arts de Longévité Taoïstes.

Depuis plus de quarante ans, sa profonde étude l’a amené à trouver l’interrelation entre le TAO, le YI JING, complémentée par la philosophie, la médecine, la mécanique de la force psychologique, les Beaux Arts, etc… Il prouve que le TAI CHI équivaut aux Beaux Arts du corps humain.

Sa pratique est très relâchée, calme, naturelle, légère, vive et fluide. Le regarder pratiquer apporte autant de bonheur, de plaisir et de sérénité que d’admirer un beau dessin ou une calligraphie chinoise.

Pour les mains collantes, il a aussi une caractéristique très spéciale basée sur l’utilisation de la pensée et non pas de la force, à peine touche-t-il légèrement le partenaire, que celui-ci perd immédiatement l’équilibre. Son Art de la main collante nous permet de mieux comprendre la combinaison de la théorie et de la vraie pratique en nous en révélant l’admirable résultat.

maitre ma

Depuis une vingtaine d’année, il a dispensé son enseignement à de nombreux élèves chinois et  aussi étrangers. Il est conseiller de l’Association de recherche de la main collante pour la santé, de Pékin, dont il fut Président.

Il représente également la Fédération WUSHU de Chine et a reçu à plusieurs reprises les pratiquants de TAI CHI du Japon, des États-Unis, d’Angleterre, de Taiwan, de Nouvelle-Zélande, de France, etc… Ses élèves ont obtenu les meilleurs résultats dans différentes compétitions nationales et internationales.

Pour des applications médicales sur le Tai Chi, consultez par exemple :
http://wustyle.groupit.com/fed/medical_links

EN
French